La pratique du yoga durant la grossesse apporte de nombreux bienfaits à la future maman, que vous soyez débutante ou pratiquante expérimentée.

Cependant dans un cours traditionnel, beaucoup de postures vous seront interdites : torsions trop violentes, rétentions poussées, postures sur le ventre, asanas sollicitant fortement les abdominaux… Les hormones de la grossesse accentuant la laxicité des ligaments, le risque de blessures est accru, il est primordial (encore plus que d’habitude) de ne pas dépasser vos limites. Votre ventre s’arrondissant, la cambrure génère d’autres conséquences, et que ce soit chez vous ou sur le tapis, une bonne posture est essentielle pour prévenir les risques de diastasis (écartement des grands droits) et de prolapsus (descente d’organes)

Pour votre confort et votre sécurité, je vous recommande donc de suivre un cours de yoga prénatal, qui est spécifiquement conçu pour vous.  J’ai approfondi mes connaissances en Yoga prénatal et postnatal à l’Institut de Gasquet, où j’ai suivi le cursus spécifique basé sur la méthode de Bernadette de Gasquet qui m’a donnée de précieux outils pour accompagner les jeunes mamans, en leur apprenant  les bases d’une respiration et d’une posture juste  (bonne bascule du bassin, étirement du dos)  qui intègre le périnée, afin de prévenir les hyper-pressions abdominales et  de soulager les maux de tous les jours.

 

Adaptée à la morphologie de la femme enceinte, les postures agissent simultanément sur différents niveaux :

– la sphère physique :
Par des étirements doux, et un travail sur la tonicité musculaire, sur le renforcement du plancher pelvien, la tonification du périnée, l’ouverture des côtes et du bassin, le yoga permet d’entretenir la vitalité de la future maman.
– Il soulage de nombreux maux liés à la grossesse ( douleurs dorsales, problèmes digestifs, constipation…) et améliore la capacité de résistance à la douleur, ce qui sera utile lors des contractions et au moment de l’accouchement.
– La circulation sanguine est améliorée (prévention des problèmes circulatoires, hémorroïdes, varices)
– le sommeil devient plus réparateur
– l’oxygénation accrue bénéficie au bébé comme à la maman

– la sphère émotionnelle : baisse du stress, apprentissage des techniques de relaxation .

Plus la maman sera sereine et épanouie, plus le bébé pourra se développer harmonieusement. Elle développe sa confiance en sa capacité à vivre sereinement son accouchement, et ensuite, à être mère.

– La sphère spirituelle:  épanouissement de la connaissance de soi et accès à un espace de paix intérieure, prise de conscience d’être au coeur de ce processus unique au travers duquel la vie s’exprime. La grossesse est une véritable étape initiatique, un mystère auquel la femme a accès dans son corps, une véritable transformation, une re-naissance pour celle qui vit ce parcours. Le yoga lui permet d’avoir accès à son intériorité  et d’ être connectée à sa vie intérieure. Cette capacité est d’autant plus précieuse que l’activité physique est ralentie, ce qui est parfois déstabilisant pour les femmes actives de notre société occidentale, habituées à courir du travail à la salle de sport. Le ralentissement inévitable pendant la grossesse et la période de l’allaitement sera  ainsi d’autant mieux vécu, pleinement habité.

La pratique du yoga prénatal  s’effectue avec la conscience du bébé tout au long de la séance : la pratiquante redécouvre son schéma corporel en perpétuelle évolution et apprend à co-exister avec bébé, à percevoir sa présence.
C’est le début de la construction d’un lien unique, qui se tisse au fil des séances.

Le cours de yoga prénatal se fait en séance individuelle ou en petits groupes (6 personnes maximum) afin d’être au plus près des besoins des participantes, et d’assurer une sécurité maximale. Les séances intègrent des asanas adaptés, des exercices de respiration, et de méditation.

Le yoga prénatal est ainsi un moment de partage avec d’autres futures mamans, ce qui en fait un rendez-vous convivial, où elles peuvent échanger leurs ressentis, leurs joies et découvertes de ce moment essentiel de leur existence.

 

N’hésitez pas à me contacter pour un cours d’essai !

 

Un témoignage d’une élève  après un accompagnement en yoga prénatal :

 » J’ai eu la chance de rencontrer Olivia dès le début de ma grossesse. J’ai pu ainsi continuer à pratiquer le yoga, maintenir ma tonicité (et ainsi éviter le mal de dos) en toute sécurité.Je faisais également beaucoup d’insomnie (dérèglement hormonal et anxiété aussi sans doute) et ses séances yoga combinées à la sophrologie, relaxation et méditation m’ont permis de récupérer avec un sommeil profond après chaque séance. Le petit plus, un massage de quelques minutes à la fin de chaque séance. Enfin, au delà de ses compétences professionnelles, je me suis sentie nourrie de sa belle énergie positive pleine de douceur et de bienveillance. Et j’ai eu un bébé très cool qui a fait ses nuits après quelques semaines seulement… » Daphné B., Paris

 

 

Et  une interview du Midi Libre concernant le Yoga Prénatal :