La vie d’un artiste est faite de moments de joie très intenses, mais aussi de périodes de doutes, d’angoisses, de remises en cause, d’instabilité émotionnelle. Comédienne professionnelle depuis 12 ans, je connais particulièrement les difficultés auxquelles sont confrontés les artistes.

LILIOM 39 P.FABRIS
La sophrologie apprend à gérer le trac avant le casting, l’entrée en scène.
En se projetant mentalement dans les situations anxiogènes, en entrainant le cerveau à réagir positivement.
Les exercices de relaxation dynamique permettent de gérer l’ énergie sur un tournage, savoir rapidement se mobiliser, se recentrer et se concentrer au moment du «action».
La sophrologie dispose de nombreux outils pour visualiser nos personnages, enrichir notre imaginaire, notre créativité, nos cinq sens …
Nous développons notre être, notre ancrage, notre présence, pour « vivre le personnage » et ne pas le jouer..
Pour savoir faire les bons choix de rôles, de projet, de carrière, et pour cela, écouter son intuition.
Et prendre conscience de sa valeur indépendamment de la réussite extérieure.
L’artiste a besoin de jouer, c’est à dire d’être sous le regard d’autrui pour se sentir exister, mais c’est avant tout son propre regard sur lui et sur le monde qui l’entoure qui peut le faire repousser ses limites.